La musique de film




Le labo de la musique de film

Réussir une musique de film met en jeu un certain nombre d'éléments dont le mélange est souvent délicat et complexe. En effet, aussi belle soit la musique proposée, aussi talentueux soit le compositeur, si cette musique ne convient pas au réalisateur (et son équipe), elle sera rejetée ! Une musique réussie sublime une scène. Le contraire peut également se produire …De la complicité du couple réalisateur/compositeur dépend la réussite artistique du film.
Créer la bonne musique d'un film est donc une démarche mystérieuse : il faut décoder beaucoup d'informations et éviter nombre d'écueils. L'idée m'est alors venue, en collaboration avec Éric Debègue et le groupe Cristal, d'un cursus, unique en son genre, qui prendrait la forme d'un laboratoire analysant chronologiquement la plupart des situations rencontrées par un compositeur (et par un réalisateur), émaillé de travaux pratiques et de projections vidéo, le but de ce stage étant de répondre à la plupart des interrogations que beaucoup de compositeurs peuvent se poser.
Un mini ciné-concert conclut cette expérience : à partir d'un film unique allié à plusieurs créations musicales dissemblables, on obtient le sentiment de découvrir un film à chaque fois différent. En sollicitant la subjectivité du spectateur, on modifie son ressenti et la musique assume ainsi un rôle décisif dans l'interprétation d'une séquence.

Sur la suggestion de ce principe, Julie Bertucelli a tourné en 2003 un court-métrage "Austerlitz-la Rapée" qui a fait l'objet en 2013 d'un concours sur DailyMotion à l'occasion des 10 ans de l'UCMF. Près de 120 compositeurs se sont essayés à l'exercice et ce fut passionnant de voir comme la musique détient une fonction primordiale !
Selon le même principe, lors des éditions 2013, 2014 et 2015 du Festival de fiction de La Rochelle et en collaboration avec Cristal, 5 compositeurs sélectionnés par un jury ont travaillé sur une séquence imposée. Les compositeurs avaient élaboré un accompagnement (play-back) lié à l'image et la prestation fut enrichie par la contribution d'une petite formation orchestrale ; ainsi, 5 minis ciné-concerts en live furent présentés à un public enthousiaste.
Une expérience parfaitement aboutie !